MARTIN André, Gaston

Par Jean-Paul Nicolas

Né le 4 décembre 1916 à Pavilly (Seine-Inférieure, Seine-Maritime), se suicide à Bouville (même département) le 22 juillet 1944 dans la ferme Lebaron assiégée ; FFI membre du réseau BOA des zones Pavilly-Barentin-Yvetôt. Frère de Raymond Martin.

André Martin
André Martin

André Martin et son frère Raymond se trouvaient à l’intérieur de la ferme Lebaron à Bouville quand Bernard Chevallier et Emile Ruel furent abattus par la Gestapo qui assiégeait la ferme. D’autres civils réfugiés et leur famille étaient présents dans la ferme avec les deux frères Martin. Aussi, avant que les Allemands ne donnent l’assaut à l’arme lourde, les deux frères se donnèrent la mort pour éviter une attaque fatale aux civils présents.

Dans un carnet trouvé sur le corps de l’un des deux frères on pouvait lire sous la signature d’André Martin :
Messieurs, soldats nous sommes !
Je compte sur vous pour transmettre ces quelques mots à ma femme et à notre famille.
Dans l’impossibilité de te dévoiler que je faisais partie de la Résistance, traqué, je me tue. Mes dernières pensées vont à vous tous mes chéris. Dites à celui qui va naître que son père est mort pour la France.
André

Maquis BOA de Bouville (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) 21 juillet 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article186302, notice MARTIN André, Gaston par Jean-Paul Nicolas, version mise en ligne le 28 octobre 2016, dernière modification le 21 février 2021.

Par Jean-Paul Nicolas

André Martin
André Martin

SOURCES : Hommage aux fusillés et aux massacrés de la Résistance en Seine-Maritime. 1940-1944. édité par l’Association Départementale des Familles de Fusillés de la Résistance de Seine-Maritime (1992). – Le Patrimoine des communes de la Seine-Maritime Flohic-Éditions. (Page 1050), Bouville, Canton de Pavilly. – Memorial Genweb. – Le Courrier Cauchois du 20 juillet 1974.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément