CAPRON Jean

Par Jean Reynaud

Né le 18 novembre 1932 à Arleux-en-Gohelle (Pas-de-Calais) ; professeur de mathématiques ; militant syndicaliste du SNES et de la FEN, militant de l’UGS de la Somme.

Jean Capron
Jean Capron
Congrès SNES 1983

Fils d’un ouvrier des chemins de fer (compagnie du Nord, puis SNCF), Jean Capron obtint le baccalauréat, puis fut maître d’internat de 1951 à 1956 au collège de Calais, au lycée d’Arras, au lycée Faidherbe de Lille. Reçu au concours du CAPES théorique de mathématiques en 1956, il accomplit son année de CPR à Lille en 1956-1957. Il effectua son service militaire au 406e RAA d’Amiens (1959-1961),

Nommé professeur certifié au lycée d’Avesnes-sur-Helpe (Nord, 1957-1959), Jean Capron obtint un poste au lycée Thuillier d’Amiens où il termina sa carrière en 1993, après avoir obtenu sa promotion au grade d’agrégé en 1989. Il était chargé de cours à la Faculté d’Amiens (1965-1988).

Jean Capron milita à l’Association des professeurs de mathématiques à partir de 1957, fut membre de sa commission administrative nationale, président de la Régionale de Picardie et responsable de l’analyse des sujets du baccalauréat.

À Avesnes, il fut membre de l’Union de la gauche socialiste (1958-1959). Il présida un conseil de parents d’élèves de la FCPE à Amiens. Il divorça en 1973.

Membre, depuis son pionnicat en 1952, du Syndicat national de l’enseignement secondaire, Jean Capron militait dans la liste « B » puis « Unité et Action », au CPR puis dans les établissements d’Avesnes et d’Amiens, où il fut secrétaire de la section (S1). Il fut aussi secrétaire administratif de la section départementale (S2) de la Somme (1961-1965) et de la section départementale de la FEN. Trésorier de la section académique (S3) d’Amiens (1969-1988), il fut membre puis président de la commission nationale de contrôle financier du SNES (1966-1995) et membre de la commission de contrôle financier de la FEN en 1991-1992, avant l’éclatement de la fédération.

Outre ses responsabilités locales au SNES, à la Fédération syndicale unitaire, à la Fédération générale des retraités, Jean Capron, officier des Palmes académiques, exerça aussi des responsabilités au Cercle généalogique de Picardie, à l’Association pour le développement de la Culture scientifique et au Centre de recherches archéologiques de la Somme.

Capron, alors surveillant d’internat, se maria en septembre 1956 à Arleux-en-Gohelle, avec une dactylographe, fille d’un commissaire au remembrement. Le couple eut cinq enfants et divorça en 1975.

En 2005, Jean Capron habitait Amiens.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article18635, notice CAPRON Jean par Jean Reynaud, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 7 janvier 2021.

Par Jean Reynaud

Jean Capron
Jean Capron
Congrès SNES 1983

SOURCES : Arch. SNES, FEN, IRHSES. — Renseignements fournis par l’intéressé. — Note de Jacques Girault.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément