ZARA Michon

Par Michel Gorand

Né en 1882 à Salonique (Turquie, à cette époque), massacré le 3 août 1944 à Diors (Indre) ; commerçant.

Stèle à Jules Ratz et à Michon Zara
Stèle à Jules Ratz et à Michon Zara

Fils de Michel Zara , Michon Zara était commerçant, d’origine turque, marié à Lise Nar. Réfugié à Déols (Indre) où il demeurait 24 rue Marban , il avait été domicilié 41 rue des Petits-Carreaux à Paris (IIe arr.).
D’origine juive, il fut arrêté le 11 juillet 1944 par les Allemands, lors d’un contrôle d’identité, puis emprisonné ; il fut abattu avec Jules Ratz, par la Gestapo, le 3 août 1944 à 18h15 au lieu-dit « le grand bois de Diors », commune de Diors.
Initialement, Paul Couet, gendarme à Châteauroux (Indre), déclara le décès d’un inconnu mesurant 1m70, et le corps de Michon Zara fut reconnu par son fils le 3 décembre 1944.
Michon Zara fut reconnu Mort pour la France.
Le nom de Michon Zara figure sur une stèle érigée sur le lieu du crime, en bordure, et au début de la D49, en direction de Mâron (Indre).

Exécutions à Diors (Indre) les 3 et 5 août 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article186405, notice ZARA Michon par Michel Gorand, version mise en ligne le 2 novembre 2016, dernière modification le 4 octobre 2021.

Par Michel Gorand

Stèle à Jules Ratz et à Michon Zara
Stèle à Jules Ratz et à Michon Zara

SOURCE : n°4 du registre des décès de Diors. — DAVCC, SHD Caen, AC 21 P 409356. — Site Internet Mémoire des Hommes. — MémorialGenWeb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément