PICQUENOT Joseph, Jules, Charles

Par Jean Quellien

Né le 10 juillet 1894 à Caen (Calvados), exécuté sommairement le 6 juin 1944 à Caen ; cheminot ; résistant du FN et de la Résistance intérieure française (RIF).

Joseph Picquenot exerçait le métier de mécanicien et fut incorporé au 24e régiment d’infanterie au début de la Grande Guerre. Il fut capturé au fort de Vaux et emmené dans un camp de prisonniers en Allemagne. Rapatrié en décembre 1918, il fut démobilisé en septembre 1919. Il entra à la Compagnie des chemins de fer de l’Ouest le
17 juin 1920 comme manœuvre au dépôt des machines à Caen. Marié avec Blanche il eut un fils Bernard qui sera fusillé avec lui en 1944.
Si l’appartenance de son fils Bernard à la Résistance fut avérée, on ne sait pas avec certitude ce qu’il en est en ce qui le concerne. Peut-être fut il en contact avec le groupe du Front National de Caen. Bien que prévenu par une collègue de son arrestation imminente, il refusa de s’éloigner. Il fut appréhendé par la Gestapo en rentrant à son domicile le 1er juin, quelques heures après son fils. Comme lui, il fut exécuté sommairement à la maison d’arrêt de Caen le 6 juin 1944, alors que commençait le Débarquement.
Il obtint le titre de "Déporté et interné résistant" (DIR) en avril 1954 et fut homologué à la Résistance intérieure française (RIF).
Il reçut la Médaille de la Résistance à titre posthume par décret du 26/06/1956 publié au JO du 04/07/1956.
Son nom figure sur la plaque commémorative de la SNCF en gare, sur le monument commémoratif du dépôt SNCF et sur le monument des fusillés du 6 juin 1944, à Caen (Calvados).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article186571, notice PICQUENOT Joseph, Jules, Charles par Jean Quellien, version mise en ligne le 7 novembre 2016, dernière modification le 24 mai 2021.

Par Jean Quellien

SOURCES : dossier SHD GR 16 P 476212 (nc).— Centre de recherche d’histoire quantitative de l’Université de Caen, Quellien J. [dir.], Livre mémorial des victimes du nazisme dans le Calvados, Caen, Conseil Général du Calvados : Direction des Archives Départementales, 2004, 240p.— Stéphane Robine Cheminots victimes de la répression 1940-1945 Mémorial, sous la direction de Thomas Fontaine, Perrin/SNCF, Paris, 2017.— Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément