CARBUCCIA Henri, Dominique

Par Gilles Morin

Né le 19 avril 1924 à Marseille (Bouches-du-Rhône) ; agent administratif d’Air France ; militant socialiste et syndicaliste FO, secrétaire de la fédération SFIO, puis PS des Alpes-Maritimes (1964-1971).

Candidat aux cantonales et aux législatives de 1958 dans la 1re circonscription des Alpes-Maritimes, Henri Carbuccia était secrétaire de la fédération SFIO en septembre 1964. Il démissionna à cette date, après un blâme rendu par la commission fédérale des conflits dans le cadre d’un différend l’opposant à Albert Fabre, ancien secrétaire fédéral, mais retrouva son poste en 1965. Il fut ensuite, en 1968, un des responsables départementaux de la FGDS.

Le 19 février 1971, Henri Carbuccia redevint secrétaire de la fédération du PS, après avoir éliminé Pineauteau qui s’opposait à l’alliance avec Jacques Médecin. Il était également membre du bureau de la section de Nice et poussa celle-ci à souscrire un accord électoral avec Médecin. Élu sur sa liste, il fut responsable de l’Office municipal d’HLM. En mai 1970, il appartint au comité de soutien du courant animé par André Chandernagor qui publiait Démocratie socialiste. Syndicaliste FO, il était également secrétaire général de la Gauche européenne.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article18658, notice CARBUCCIA Henri, Dominique par Gilles Morin, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 2 mars 2009.

Par Gilles Morin

SOURCES : Arch. Nat., F7/15463 ; F/1cII/318, 561 ; CAC, 19860021-03. — Arch. OURS, dossiers Alpes-Maritimes ; fonds A. Gazier. — Profession de foi aux législatives de 1958. — Démocratie socialiste, n° 6, mai 1970.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément