BOURDIEU Pierre, Jean, Alexandre [Pseudonyme dans la Résistance : Diablet]

Par Frédéric Stévenot, Dominique Tantin, Benoît Prieur, Jean-Luc Marquer

Né le 22 juin 1910 à Laon (Aisne), exécuté sommairement le 20 août 1944 à Saint-Genis-Laval (Rhône, Métropole de Lyon), fort de Côte-Lorette ; sous-officier pilote ; résistant de l’Armée secrète, homologué sous-lieutenant des Forces françaises de l’Intérieur et interné résistant (DIR).

Pierre, Jean, Alexandre Bourdieu était le fils d’Henri, Isidore, Eugène Bourdieu, officier de carrière, et de Marthe, Lucile Simon, son épouse.
Il épousa Jeanne, Charlotte Bisson. Le couple eut deux filles.
Domicilié à La Rochelle (Charente-Maritime), ce sous-officier pilote de l’armée de l’air chercha à rejoindre les FFL en 1943, et fut pris en charge par Honneur et Patrie. Il appartint au secteur 6 de l’Armée secrète de l’Isère, maquis du Grésivaudan. Ses services sont homologués du 15 mai au 5 juillet 1944.
En 1944, il était domicilié 175, avenue Félix-Faure à Lyon 3e arr. (Rhône, Métropole de Lyon).
Pierre Bourdieu fut arrêté le 11 juillet 1944.
Emprisonné dans un premier temps à Grenoble (Isère), il fut par la suite transféré et incarcéré à la prison de Montluc (Lyon), cellule 56. Il fut exécuté sommairement et son corps fut brûlé par des Allemands et des gestapistes français à Saint-Genis-Laval (Rhône-Métropole de Lyon), près de Lyon, avec 120 détenus.
Il obtint la mention « Mort pour la France », fut homologué sous-lieutenant des Forces françaises de l’intérieur à titre posthume avec prise de rang au 1er juin 1944 (Arrêté du 8 mai 1947 publié au JORF du 15 mai 1947) et interné résistant (DIR).
La médaille de la Résistance lui a été décernée, par décret du 17 juin 1952 (J.O. du 17 juillet 1952). Son corps repose au caveau des martyrs, à Saint-Genis-Laval, avec les autres suppliciés.
Son nom figure sur le monument aux morts 1939-1945 du quartier de Montchat, Lyon 3e arr.


Voir Saint-Genis-Laval, fort de Côte-Lorette (20 août 1944)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article186656, notice BOURDIEU Pierre, Jean, Alexandre [Pseudonyme dans la Résistance : Diablet] par Frédéric Stévenot, Dominique Tantin, Benoît Prieur, Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 9 novembre 2016, dernière modification le 12 avril 2022.

Par Frédéric Stévenot, Dominique Tantin, Benoît Prieur, Jean-Luc Marquer

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 30608 (nc). — GR 16 P 81396 (nc) ; GR 19 P 38/12, p. 123. — Arch. Dép. Rhône et Métropole, 3335 W 22, 3335 W 11. — AERI, CD-Rom La Résistance en Charente-Maritime, 2010. SHD, dossiers adm. des résistants. Liste des médaillés de la Résistance à titre posthume, 1948. — Sites Internet : Mémorial GenWeb ; Mémoire des hommes. — JORF, Gallica.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément