CARSI Roger

Par Guy Herbreteau

Né le 13 février 1928 à Toulouse (Haute-Garonne) ; facteur enregistrant puis chef de service ; délégué du 4e degré ; secrétaire du syndicat CGT Maîtrise et cadres de Toulouse ; membre du conseil national de l’Union fédérale des cadres et maîtrise (UFCM).

Fils unique d’un père qui était ouvrier à la Poudrerie nationale de Toulouse (Haute-Garonne) et d’une mère magasinière à la maison Sirven (papeterie), Roger Carsi avait un oncle mécanicien au dépôt de Toulouse. À la fin de sa scolarité, en juin 1944, il passa le concours d’élève-bureau à la SNCF. Il entra au chemin de fer le 1er décembre 1944 en gare de Portet-Saint-Simon (Haute-Garonne) et accéda au cadre permanent à l’âge de dix-huit ans. Il fut alors successivement élève, mineur facteur enregistrant, facteur enregistrant, facteur chef, sous-chef de gare de 3e, 2e, 1re classe et principal, puis accéda au grade de chef de service principal hors classe.
Il adhéra à la CGT en 1958, par solidarité avec le monde ouvrier. Il fut secrétaire du syndicat Maîtrise et cadres de Toulouse, membre du conseil national de l’Union fédérale des cadres et maîtrise (UFCM), membre de la commission départementale de l’Union générale des ingénieurs, cadres et techniciens (UGICT) de Haute-Garonne (responsable organisation) et membre du bureau de secteur des cheminots de Toulouse.
Il assuma également de nombreux mandats de délégué, dont celui de représentant du personnel au comité mixte Exploitation de la gare de Toulouse, collège maîtrise et cadres, de 1966 à 1980. En 1975, il fut délégué titulaire du personnel auprès du directeur général de la SNCF.
En 1978, Roger Carsi adhéra au PCF, le parti ayant pris des distances avec le principe de la « dictature du prolétariat » et du parti unique. Militant associatif, il dirigea la section football du Toulouse Club Marengo Sport (TCMS). Il fut également membre du conseil d’administration, puis secrétaire de la Mutuelle des cheminots de Midi-Pyrénées et vice-président de l’Union départementale mutualiste (FMF) de la Haute-Garonne. Il y exerça la présidence par intérim entre deux présidences.
Marié puis veuf, Roger Carsi est père de trois enfants ; son fils aîné est cheminot.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article1868, notice CARSI Roger par Guy Herbreteau, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 5 mai 2022.

Par Guy Herbreteau

SOURCE : Renseignements communiqués par Roger Carsi.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément