COMBES Louis-Jean

Par Pierre Baudrier

Né vers 1821 à Paris, imprimeur.

Imprimeur, coinculpé en 1852 dans l’affaire des bulletins du Comité central de résistance. Il fut condamné à 5 ans de prison et 1000 francs d’amende.
Il publia une nécrologie d’Eugène-Antoine Fomberteaux, autre coinculpé de l’affaire, dans L’imprimerie de mai 1879.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article186864, notice COMBES Louis-Jean par Pierre Baudrier, version mise en ligne le 13 novembre 2016, dernière modification le 13 novembre 2016.

Par Pierre Baudrier

SOURCES : Gazette des Tribunaux, 14 et 15 février 1852. — Jean-Michel Paris, L’Humanitaire (1841). Naissance d’une presse anarchiste ?, Paris, L’Harmattan, 2014, p. 169.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément