PRUDENT Henri

Par Louis Botella

Ouvrier sellier ; syndicaliste CGT des Cuirs et Peaux et militant socialiste du Doubs.

En juillet 1927, Henri Prudent, ouvrier sellier, était le secrétaire du syndicat CGT des travailleurs des Cuirs et Peaux de Besançon. Ce syndicat, fondé le 24 mars 1926, revendiqua alors 80 adhérents. En 1930, Henri Prudent était toujours à la tête de son syndicat.

Il fut élu ou réélu dans la 5e catégorie de la section de l’industrie au conseil des prud’hommes de Besançon.

Au plan politique, il figura, lors des élections municipales en mai 1929 à Besançon, sur la liste des candidats présentés par l’Entente socialiste du Doubs, regroupant le Parti socialiste SFIO et l’Union socialiste communiste (USC).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article186898, notice PRUDENT Henri par Louis Botella, version mise en ligne le 4 janvier 2018, dernière modification le 4 mai 2020.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. mun. Besançon, 7 F 2. — Arch. Dép. Doubs, 10 M 2731. — L’Œuvre sociale, organe d’unité syndicaliste, socialiste et coopératif, 22 octobre 1927, 2 février, 27 avril, 6 juillet 1929 (Bibliothèque municipale de Besançon). — Le Peuple, organe quotidien du syndicalisme, 7 décembre 1932 (BNF-Gallica).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément