CARLEVAN Honoré, Marius, Jean

Né le 27 janvier 1903 à Fayence (Var), mort le 15 mai 1990 à Grasse (Alpes-Maritimes) ; inspecteur des ventes à l’Humanité, puis boucher ; militant communiste des Alpes-Maritimes ; déporté.

Fils de Carlevan Paul (frère de Clément Carlevan->103816]), cultivateur et de son épouse Marie Louise, cultivatrice, Honoré Carlevan ne reçut aucun sacrement religieux. Titulaire du certificat d’études, boucher, il effectua son service militaire dans les Chasseurs alpins à Menton. Il fut alors en relations avec Virgile Barel et collaborait à Rouge Midi. Membre des Jeunesses socialistes, puis des Jeunesses communistes, il vécut au début des années 1920 à Paris, quartier de la Goutte d’Or dans le XVIIIe arrondissement. Il adhéra au Parti communiste en 1924 et milita à l’Humanité comme inspecteur des ventes de 1927 à 1933. Il y connut notamment Marcel Cachin qui, plus tard, lui rendait régulièrement visite dans le Midi avec sa femme. En 1930, la police signalait qu’il avait été envoyé dans l’Est varois pour stimuler les communistes locaux. Il habitait en 1934 chez son oncle Carlevan Clément à Toulon et signait, au nom du Parti communiste, l’affiche commune avec la SFIO qui appelait à voter pour le candidat commun de la gauche au deuxième tour des élections cantonales en octobre 1934 dans le canton de Fayence.
Carlevan s’installa comme boucher en 1934 à Peymeinade (Alpes-Maritimes) où il se maria en juillet 1934.
Arrêté le 14 février 1940 comme communiste, condamné le 13 juin 1940 à dix ans de prison et dix ans d’interdiction de séjour, il fut emprisonné à Nice, à Marseille, à Nîmes puis à la Centrale d’Eysses. Transféré à Compiègne, il fut déporté à Mauthausen, le 18 juin 1944 vers Dachau puis transféré à Auschwitz, Mauthausen puis Dachau d’où il fut libéré le 6 mai 1945.
Après la guerre, il milita notamment à la FNIDRP. Le Mémorial indique, par erreur, qu’il mourut à Dachau à une date inconnue.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article18698, notice CARLEVAN Honoré, Marius, Jean, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 8 mai 2022.

SOURCES : Arch. Nat. F7/13123, 13253. — Arch. Dép. Var, 4 M 59.3, 3 Z2.23, 3 Z.2.10. — Collection des affiches de la Bibliothèque Nationale. — Presse locale. — Renseignements fournis par l’intéressé. — Sources orales. — Le Bataillon d’Eysses, Amicale d’Eysses. — Note de Jean-Pierre Besse. — État-civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément