CRAPPE Léon.

Par Jean-Louis Delaet

Wanfercée-Baulet (aujourd’hui commune de Fleurus, pr. Hainaut, arr. Charleroi), 31 octobre 1880 – Wanfercée-Baulet, 17 mars 1958. Ouvrier mineur, militant socialiste, dirigeant syndical dans le secteur des charbonnages de Charleroi, conseiller communal, échevin puis bourgmestre de Wanfercée-Baulet, conseiller provincial du Hainaut, dirigeant de coopératives et dirigeant mutualiste.

Descendu à la mine à l’âge de neuf ans, estimé par ses compagnons pour son expérience professionnelle et son engagement socialiste, Léon Crappe devient successivement délégué du puits Sainte-Elisabeth à Baulet, permanent et vice-président de la Centrale régionale des mineurs de Charleroi et membre du Comité national de la Centrale nationale des mineurs dans les années 1930.

Élu conseiller communal de Wanfercée-Baulet en 1921, Léon Crappe est nommé par la suite président de la Commission d’assistance publique, échevin et enfin bourgmestre en 1946 après le décès de son cousin germain, Nicolas Anciaux. Il est également élu conseiller provincial en 1950.

Pendant une trentaine d’années, Léon Crappe est administrateur de la coopérative locale L’Économie populaire, indépendante de l’Union des coopérateurs (jusqu’en 1962). Il est aussi administrateur des mutualités socialistes du bassin de Charleroi. L’action commune des quatre formes d’organisation socialiste : parti, syndicat, coopérative, mutualité, n’est pas un vain mot dans ce village minier.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article187013, notice CRAPPE Léon. par Jean-Louis Delaet, version mise en ligne le 16 novembre 2016, dernière modification le 17 décembre 2019.

Par Jean-Louis Delaet

SOURCE : Journal de Charleroi, 19 mars 1958.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément