CARLIER Irénée

Par Yves Le Maner

Né le 15 mars 1878 à Vertrain (Nord), mort le 18 février 1946 à Vertrain (Nord) ; commerçant ; socialiste et coopérateur ; maire de Vertrain (1919-1935, 1945-1946).

Irénée Carlier participa au début de ce siècle à la naissance du mouvement coopérateur dans la région de Solesmes (Nord) et devint, après la Première Guerre mondiale, gérant du magasin coopératif de Vertrain, affilié à « l’Union du Cambrésis ». Membre du Parti SFIO dès sa création, il fut élu maire de Vertrain en 1919 et conserva son fauteuil majoral jusqu’en 1935, date à laquelle il fut réélu au conseil municipal, mais perdit son mandat, les socialistes étant minoritaires au sein du conseil. En janvier 1924, Carlier se présenta comme candidat au conseil général dans le canton de Solesmes, un poste ayant été laissé vacant par la démission d’André Marty qui avait été élu en mai 1923. Il emporta le siège devant le candidat radical, Labbez, et le conserva, sans interruption, jusqu’en 1940, bénéficiant des voix d’un électorat socialiste très modéré, essentiellement rural. Candidat de la Fédération socialiste du Nord aux élections législatives de 1932 dans la 2e circonscription de Cambrai pour remplacer A. Beauvillain, Carlier échoua de peu face au candidat radical-indépendant, Deligne, ancien ministre des Travaux publics. Réélu maire de Vertrain le 18 mai 1945, il conserva cette fonction jusqu’à sa mort survenue l’année suivante.
Irénée Carlier appartint pendant de nombreuses années au conseil d’administration du journal socialiste l’Avenir du Cambrésis, fondé par Maurice Camier.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article18708, notice CARLIER Irénée par Yves Le Maner, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 3 mai 2022.

Par Yves Le Maner

SOURCES : Arch. Dép. Nord, M 35/8. — A. Duchatelle, Mémoire de Maîtrise, Lille III, 1973, op. cit. — Renseignements fournis par la mairie de Vertrain.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément