COCHENNEC Corentin, René dit Caou

Né le 6 septembre 1921 à Plonévez-du-Faou (Finistère), mort en action le 2 juillet 1944 à Locqueffret (Finistère) ; résistant FTP.

Fils de Jean-Louis Cochennec (1876-1950), cultivateur et de Marie, Francine Gourvest (1878-1950), cultivatrice, mitant communiste et syndicaliste, Corentin Cochennec fut résistant dans un réseau réseau "Action" à Saint Herbot-Loqueffret. Dans les Monts d’Arrée, le noyau procéda à des distributions de tracts. Corentin Cochennec réussit à récupérer des armes sur l’ennemi. Versé aux FTP, à Saint-Herbot, il coopéra avec Jean et François Vern, Jean Rivoal et son frère.

Eugène Kerbaul dit qu’il obtint le grade de capitaine FTPF. En 1944, il était responsable du maquis de Landeleau. Les pertes que subissent les FTPF locaux furent importantes : Armel Coant à Scrignac, Francois Salaün et François Toullec à Collorec, Corentin Cochennec à Locqueffret , Pierre Ruellau à Huelgoat, Pierre Grall.
Corentin Cochennec fut massacré par les Allemands au cours d’une opération à Locqueffret au lieu dit " Pont Kerhoaden",le 2 juillet 1944
Après sa mort, les compagnies se structurèrent, c’est ainsi que se constitua, au sein du Bon Bir Hackeim aux ordres du Cdt Jean Kerdoncuff, quatre unités dont l’une prit le nom de compagnie Cochennec (75 hommes), aux ordres de François Cloarec.
Corentin Cochennec fut inhumé en juillet 1944 à Plonévez-du-Faou.

Il est le frère de François Cochennec et le beau-frère d’Hélène Cochennec née Troubat, morte à Ravensbrück.

.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article187232, notice COCHENNEC Corentin, René dit Caou, version mise en ligne le 25 novembre 2016, dernière modification le 20 septembre 2018.

SOURCES : Eugène Kerbaul, Militants du Finistère (1918-1945). Dictionnaire biographique de militants ouvriers du Finistère élargi à des combattants de mouvements populaires de Résistance, page 17. — Roland Bohn et Alain Le Berre avec Michel Le Bars, Chronique d’hier, La vie du Finistère 1939-1945, 1994, Tome II, p. 124 et Tome III, 1995. — Résistants et maquisards dans le Finistère Témoignages, Editions Les amis de la Résistance du Finistère/ANACR 2008, Témoignage de Jean Kerrizoré sur Corentin Cochennec. — Notes de Claude Fath.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément