NEVEU Rodolphe, Adalbert, Jean, Aimé

Par Michel Gorand

Né le 10 mai 1871 à Saint Aubin (Indre), mort à l’hôpital le 27 juillet 1944 à Issoudun (Indre) ; retraité.

Fils de Luc Neveu et d’Anne, Sophie Rimodeau, tous 2 décédés ; Rodolphe Neveu était retraité, marié à Augustine, Marie, Amélie Bourquard, domicilié rue de l’Abreuvoir à Issoudun ; il fut blessé grièvement le 10 juin 1944, sur la place des marchés à Issoudun, lors de l’affrontement entre soldats allemands et maquisards et fut transporté à l’hôpital d’Issoudun, faubourg de La Chapelle du Pont où il décéda le 27 juillet 1944 à onze heures quarante. Déclaration de décès de Fernand Vuillard Économe des hospices, domicilié faubourg de la Chapelle au Pont. Son nom est inscrit sur la plaque apposée sur le Beffroi d’Issoudun, place des marchés, devenue place du 10 juin.
Issoudun le 10 juin 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article187307, notice NEVEU Rodolphe, Adalbert, Jean, Aimé par Michel Gorand, version mise en ligne le 29 novembre 2016, dernière modification le 29 novembre 2016.

Par Michel Gorand

SOURCE : n° 177 du registre des décès d’Issoudun.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément