BILLECOQ Roger Marcel

Par Frédéric Stévenot

Né le 13 janvier 1924 à Soissons (Aisne), tué à l’ennemi le 2 septembre 1944 à Saint-Quentin (Aisne) ; garde-mobile de réserve ; FFI.

Fils d’Édouard Joseph Billecoq et de Cécile Jeanne Gabrielle Roze, Roger Billecoq était domicilié rue Clotaire II.

Membre des FFI (secteur A), tout en étant à la « Compagnie républicaine de sécurité n° 21 » [1] en service commandé sur les Champs-Élysées, lors des combats pour la libération de Saint-Quentin.

Reconnu « Mort pour la France » (AC 21 P 23379), par décision du 28 mai 1945, le nom de Roger Billecoq figure sur le monument aux morts de Saint-Quentin.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article187371, notice BILLECOQ Roger Marcel par Frédéric Stévenot, version mise en ligne le 1er décembre 2016, dernière modification le 14 décembre 2016.

Par Frédéric Stévenot

SOURCES. État civil de Saint-Quentin (acte de décès n° 778). — Sites Internet : Mémorial GenWeb ; Généalogie Aisne ; Mémoire des hommes.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément