ROGER Pierre, Jean

Par Frédéric Stévenot

Né le 2 juin 1921 à Laon (Aisne), abattu sommairement le 31 août 1944 à Ressons-le-Long (Aisne) ; instituteur, résistant OCM-FFI.

Ancien élève du lycée de garçons de Laon, Pierre Roger était instituteur à Vic-sur-Aisne (Aisne), où il demeurait en dernier lieu.

Membre du groupe OCM du secteur 138 (Vic-sur-Aisne), Pierre Roger fut capturé puis fusillé par les Allemands. Il fut reconnu « Mort pour la France » à titre militaire (AC 21 P 132809). Il fut homologué FFI et DIR (GR 16 P 517503). La médaille de la Résistance lui fut décernée à titre posthume (décret du 17 déc. 1968, JO du 17 janv. 1969).

Son nom figure sur une plaque et sur le monument commémoratifs de Vic-sur-Aisne (Aisne), ainsi que sur le monument aux morts de la commune. On peut le lire sur le monument de Ressons-le-Long, au bois des Chassis, ainsi que sur le monument des Trois-Instituteurs, une plaque commémorative qui se trouvent à l’ancienne école normale de Laon, et celle des anciens élèves du lycée de garçons de Laon. Une rue de cette commune (ville basse) porte en outre son nom.

Pierre Roger a peut-être un lien de parenté avec Paul Roger, instituteur à Laon.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article187377, notice ROGER Pierre, Jean par Frédéric Stévenot, version mise en ligne le 2 décembre 2016, dernière modification le 12 mars 2020.

Par Frédéric Stévenot

SOURCES. SHD, dossiers adm. résistants. Liste des médaillés de la Résistance à titre posthume (ap. 1948). — Sites Internet : Mémorial GenWeb ; Généalogie Aisne ; Mémoire des hommes.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément