CARON Paul, Philippe

Par Alain Petit

Né le 9 mars 1922 à Cauchy-la-Tour (Pas-de-Calais), fusillé le 1er octobre 1942 à Arras (Pas-de-Calais) ; mineur à la Compagnie des mines de Marles ; militant communiste ; résistant FTPF.

Jeune militant d’Auchel (Pas-de-Calais), Paul Caron entra peu avant 1940 dans l’organisation clandestine du Parti communiste et intégra un groupe d’action composé de jeunes communistes. Paul Caron participa notamment à l’attentat contre deux gendarmes, le 19 avril 1942, puis à un autre attentat contre l’autorité occupante.
Il fut arrêté par la police le 5 août 1942. Les Allemands le condamnèrent à mort et le fusillèrent le 1er octobre 1942 à la citadelle d’Arras.
Reconnu Mort pour la France, il a été homologué Interné résistant (DIR) et FFI.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article18746, notice CARON Paul, Philippe par Alain Petit, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 28 décembre 2021.

Par Alain Petit

SOURCES : DAVCC, Caen. – Arch. Dép. Pas-de-Calais : 1Z677.— Mémoire des hommes. — SHD Vincennes, GR16P 107740 (nc).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément