CARPENTIER Ernest

Par Jean Gaumont, Gaston Prache

Né le 1er mars 1889 à Caudry (Nord), mort le 12 janvier 1963 à Caudry (Nord) ; ouvrier tulliste ; syndicaliste, coopérateur, administrateur de sociétés coopératives.

À sa sortie de l’école primaire, à l’âge de dix ans, Ernest Carpentier entra en apprentissage et devint ouvrier tulliste, un métier qu’il exercera pendant plus de trente ans. Il adhéra bientôt au syndicat local. Prisonnier civil des Allemands en 1915-1916, il fut employé, de 1918 à 1920, aux services de reconstruction de la ville de Caudry avant de reprendre sa profession de tulliste. Fervent coopérateur, ami d’Edmond Bricout*, Carpentier se montra dès 1920, excellent animateur au poste de secrétaire du comité coopératif local caudrésien de l’UDC du Cambrésis, dirigée par Bricout. Élu en 1930 au conseil d’administration de la société, Bricout et Prache l’appelèrent en 1932 aux fonctions permanentes de secrétaire délégué à la propagande et à la vie des sections de la société. C’est à cette époque que celle-ci, par son extension dans l’Avesnois et dans les cantons limitrophes du Pas-de-Calais, devint « Les Coopérateurs d’Escaut et Sambre » et constitua, en commun avec « Les Coopérateurs de Flandre et d’Artois », un « Centre général de propagande et d’éducation coopératives ». Pendant près de trente années, Carpentier se dévoua inlassablement à sa tâche, gérant également la Caisse coopérative de solidarité, préparant toutes les assemblées générales annuelles des sections, visitant fréquemment les Comités coopératifs locaux, tâche particulièrement difficile pendant l’Occupation allemande de 1940 à 1945. Élu en 1938 au conseil de la Fédération régionale coopérative du Nord, il effectua la même année un voyage d’études auprès des coopératives soviétiques, sous la conduite de Prache. Réélu en 1946 au conseil fédéral, Ernest Carpentier accéda ensuite au comité national. En février 1962, à la mort d’Eugène Delhoy*, il assuma l’intérim de la présidence direction générale de la société jusqu’à l’élection à cette fonction, en juin de René Bricout, fils d’Edmond.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article18758, notice CARPENTIER Ernest par Jean Gaumont, Gaston Prache, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 4 mai 2022.

Par Jean Gaumont, Gaston Prache

SOURCES : Fonds d’archives J. Gaumont-G. Prache. — G. Prache, Cambrésis terre coopérative, PUF, 1963. — Le Coopérateur de France, 26 janvier 1963.

ICONOGRAPHIE : Cambrésis terre coopérative, op. cit., p. 315.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément