TAMBURINI N.

Par Louis Botella

Ouvrier marbrier ; syndicaliste italien dans les Bouches-du-Rhône.

Ouvrier marbrier, N. Tamburini écrivit de nombreux articles dans sa langue maternelle L’Ouvrier syndiqué à destination des travailleurs italiens immigrés dans les Bouches-du-Rhône.

Au cours de l’été 1912, il fit l’objet d’un arrêté préfectoral d’expulsion. Malgré le fait que son épouse fut hospitalisée et qu’il était père de 4 enfants et en dépit de nombreuses protestations et des mouvements de grève, cette mesure fut finalement exécutée.

N. Tamburini et sa famille rejoignirent Londres à la fin de l’année 1912.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article187795, notice TAMBURINI N. par Louis Botella, version mise en ligne le 16 décembre 2016, dernière modification le 16 décembre 2016.

Par Louis Botella

SOURCE : L’Ouvrier syndiqué, organe officiel de l’Union des chambres syndicales ouvrières des Bouches-du-Rhône et de la Bourse du travail de Marseille, 1er février 1912-1er janvier 1913 (BNF, Gallica).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément