CARREL Julien

Par Jean-Pierre Besse, Claude Pennetier

Né le 14 avril 1922 à Laval (Mayenne) ; ajusteur ; militant communiste et syndicaliste de l’Aisne ; secrétaire fédéral (1962-1965) ; maire de Gauchy (Aisne) de 1964 à 1972.

Fils d’une couturière et de Auguste Carrel, Julien Carrel naquis à Laval mais après sa naissance ses parents revinrent à Gauchy. Son père travailla à la Cellulose et le couple emménagea dans la cité de l’usine.
En 1940 la famille se replia à Laval. C’est à la fin de la guerre que Julien Carrel rencontra Marguetitte Le Cavelier. Ils se marièrent en 1947 et le couple eut deux enfants.
Julien Carrel adhéra au Parti communiste en 1945. Secrétaire de la section de Gauchy, adjoint au maire, il entra en 1959 au comité fédéral et devint secrétaire fédéral en 1962. Il conserva ce poste jusqu’en 1965 et demeura alors au bureau fédéral. Il avait fait une école centrale d’un mois. Le couple s’installa à Gauchy en 1948. Julien Carrel obtint du travail comme tourneur outilleur fraiseur à la Mopco et fut un actif syndicaliste.
Métallurgiste P3, secrétaire du syndicat des métaux de Saint-Quentin, il fut aussi membre du bureau de l’UD-CGT.
Adjoint de Georges Herbin, il lui succéda à son décès en 1964.
Maire de Gauchy (1964-1972), il fut candidat aux élections législatives de 1967 dans la 2e circonscription de l’Aisne, recueillit 16 579 voix sur 56 349 suffrages exprimés et fut battu au second tour par le sortant gaulliste Bricout (26 620 voix contre 29 108). À nouveau candidat dans la même circonscription en 1968, il obtint 17 703 voix sur 56 257 suffrages exprimés et fut à nouveau battu au second tour par Bricout (25 359 contre 29 967 voix).
Il mourut à cinquante ans.
La maison de retraite de Gauchy porte son nom.
Son épouse, Marguerite Carrel née Le Cavelier, fut une dirigeante communiste de l’Aisne.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article18795, notice CARREL Julien par Jean-Pierre Besse, Claude Pennetier, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 23 février 2019.

Par Jean-Pierre Besse, Claude Pennetier

Auguste Carrel et son épouse Rose Dorigny, avec leurs trois enfants, Julien vétu en clair, Madeleine et Roger.
Arch. Lucette Carrel.

SOURCES : Arch. comité national du PCF. — Michèle et Jean Sellier, Guide politique de Picardie, Tema action, 1973, 379 p. — Mairie de Gauchy, Les maires de la ville de 1790 à 1972. — Renseignements communiqués par la mairie de Gauchy.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément