CARRETIÉ Marcelle

Par Jacques Girault

Née le 11 août 1901 à Saverdun (Ariège), morte le 31 juillet 1992 à Pamiers (Ariège) ; institutrice ; responsable syndicale en Ariège.

Fille d’un ouvrier agricole et d’une couturière, Marcelle Carretié reçut les premiers sacrements catholiques. Elle prépara le brevet élémentaire avec la directrice d’école primaire de Saverdun et entra à l’École normale d’institutrices de Foix (Ariège) en 1918. Nommée en 1922 dans un poste de montagne dans le canton de Massat, elle suivit les cours de la Faculté des Sciences de Toulouse. Titulaire du SPCN, elle enseigna entre 1928 et 1930 les mathématiques et les sciences, mais aussi la couture, la cuisine ou l’éducation physique au cours complémentaire de Pamiers, puis fut nommée à Saverdun et y resta jusqu’à sa retraite en 1957. Elle y encadrait les nombreuses fêtes scolaires. Parallèlement, elle assurait le secrétariat de l’entreprise familiale de son frère, artisan bourrelier. Célibataire, elle s’occupait de ses neveux, leur faisant découvrir le camping et les régions françaises.
Membre du Syndicat national des instituteurs, militante laïque, membre du conseil syndical de la section de l’Ariège, elle fut élue, en 1938, au conseil départemental de l’Enseignement primaire. Après la guerre où elle avait hébergé une famille juive, sympathisante du Parti socialiste SFIO, toujours élue au conseil départemental, réélue en 1951, elle participa à la démission collective à la demande du SNI pour protester contre la politique répressive du gouvernement et sa politique antilaïque à la fin de 1953. Elle fut réélue en janvier 1954.
Elle soutint la candidature de François Mitterrand* aux élections présidentielles en 1965 et en 1981. Elle continua à faire partie du conseil syndical de la section départementale du SNI. Adhérente de la Libre pensée, cotisante de nombreuses associations humanitaires, elle fit don de son corps à la science.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article18807, notice CARRETIÉ Marcelle par Jacques Girault, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 14 janvier 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Presse syndicale. — Renseignements fournis par l’intéressée et par sa nièce.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément