LAGE Alexandre

Par Michel Gorand, Michel Thébault

Né le 20 juin 1923 à Chalais (Indre), exécuté sommairement le 10 juillet 1944 à Lignac (Indre) ; cultivateur ; résistant AS groupe Indre-Ouest.

Alexandre Lage était le fiIs d’Antoine, Jean Lage (né le 19 septembre 1889 à Saint-Méard, Haute-Vienne) cultivateur et de Jeanne, Julienne Trinquart (née le 5 octobre 1890 à Chalais, Indre) cultivatrice. Ses parents s’étaient mariés à Chalais le 9 décembre 1919. Au recensement de 1936 la famille composée alors des parents et de quatre enfants Paul, Robert, Paulette et René, vivait à Belâbre (Indre) au lieu-dit Le Peu ; ils exerçaient toujours le métier de cultivateurs. En 1944 Alexandre Lage célibataire, était cultivateur, domicilié à Charmenil commune de Bélâbre.

Il s’engagea dans la Résistance rejoignant dans le secteur de Belâbre (Indre) les maquis de l’AS groupe Indre-Ouest. Le dossier d’homologation du groupe AS Indre Ouest (SHD Vincennes op. cit.) indique dans sa fiche sur l’état des morts du groupe qu’il fut tué le 10 juillet 1944 route des Hérolles, il « était parti en reconnaissance sur cette route lors de l’attaque des Allemands sur Belâbre ». Agent de liaison dans les Forces françaises de l’intérieur (FFI), il fut abattu vers 11h sur la route, au lieu-dit Le Pierrat, en rentrant à Lignac, lors de l’attaque du maquis par les soldats allemands et les miliciens.

Il obtint la mention « Mort pour la France » en octobre 1945 et fut homologué FFI. Son nom est inscrit sur le monument aux morts de Lignac, sur la stèle érigée à la sortie de Lignac, sur la D53 ainsi que sur le monument commémoratif du 10 juillet 1944 à Bélâbre.



Bélâbre, Ciron, Lignac (10 juillet 1944)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article188424, notice LAGE Alexandre par Michel Gorand, Michel Thébault, version mise en ligne le 7 janvier 2017, dernière modification le 7 janvier 2022.

Par Michel Gorand, Michel Thébault

SOURCES : SHD AVCC, Caen. Cote AC 21 P 67546 et SHD Vincennes GR 16 P 330399 (nc) — Mémoire des hommes, dossiers d’homologation des formations FFI, AS groupe Indre Ouest GR 19 P 36/20 — Arch. Dép. Indre et Haute-Vienne (état civil, recensements) — Mémoire des Hommes — Mémorial genweb — État civil acte n° 23 du registre des décès de Lignac.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément