AUZELOUX Madeleine [née SAULE Madeleine]

Par Jacques Girault

Née le 19 janvier 1899 à Brive (Corrèze), morte le 20 mars 1982 à Brive ; professeure des classes élémentaires ; militante du SGEN, membre de la commission administrative paritaire nationale des chargés d’enseignement.

Fille d’un clerc de notaire, Madeleine Saule entra à l’École normale d’institutrices de Tulle en 1915. Institutrice détachée au cours complémentaire d’Egletons (1919-1923), puis institutrice dans les écoles de Saint-Aulaire (1923-1924), d’Ayen (1924-1929), elle se maria en décembre 1929 avec un gendarme qui termina sa carrière militaire comme adjudant d’infanterie. Ils eurent trois enfants qui reçurent les sacrements catholiques.

Elle obtint en 1919 à la faculté des sciences de Clermont-Ferrand le certificat de physique-chimie-histoire naturelle (SPCN). Reçue au certificat d’aptitude à l’enseignement dans les classes primaires des lycées et collèges de jeunes filles (1928), elle fut nommée institutrice au collège de jeunes filles de Brive en 1929. Reclassée en 1944 dans la catégorie des professeurs de classes élémentaires des lycées et collèges, elle fut intégrée dans le corps des certifiés en 1951. Six ans plus tard, elle partait à la retraite comme professeur certifiée des classes élémentaires au lycée de jeunes filles de Brive en 1957.

En 1948, elle fut élue suppléante à la commission administrative paritaire nationale dans la section des chargés d’enseignement au titre du Syndicat général de l’Éducation nationale.

Après sa retraite, elle reprit une pratique religieuse et participa à l’animation des groupes d’enseignants catholiques de Brive (Paroisse universitaire, Vie montante) et des personnes âgées (Amis de Lourdes dont elle assurait le secrétariat diocésain). Elle signait des articles dans le bulletin paroissial sous le prénom “Anne“.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article188464, notice AUZELOUX Madeleine [née SAULE Madeleine] par Jacques Girault, version mise en ligne le 9 janvier 2017, dernière modification le 20 septembre 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Nat., F17/11795 et 26831. — Renseignements fournis par la famille de l’intéressée.— Notes d’Alain Dalançon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément