CHARLE Micheline [née PÉRELSTEIN]

Par Claude Pennetier

Née le 23 août 1910 à Paris (XXe arr.), morte le 30 novembre 1987 à Paris ; secrétaire de direction bilingue ; résistante ; militante communiste et maire adjointe de Fontenay-sous-Bois (Seine, Val-de-Marne).

Micheline Pérelstein épouse Charle, sa fille Annette, et son frère Adolphe Pérelstein*
Micheline Pérelstein épouse Charle, sa fille Annette, et son frère Adolphe Pérelstein*

Le père de Micheline Pérelstein, Lazare, avait une entreprise d’électricité, sa mère, Bassia-Enta, était couturière puis mère au foyer. Son frère Adolphe Pérelstein fut un militant communiste de Paris, résistant, déporté.
Micheline avait épousé le militant communiste Gaston Charle en 1937 dans le XXe arr. Elle vivait avec lui dans le quartier Amérique du XIXe arr. de Paris. Le couple eut une fille, Annette, en 1941. Elle partagea la vie de communiste clandestin de son mari puis de résistant, faisant les liaisons et assurant la comptabilité des salaires des permanents combattants.
Menacé d’arrestation, le couple quitta Paris pour Fontenay-sous-Bois avec la mère de Micheline.
Gaston Charle fut arrêté et fusillé au Mont-Valérien le 7 mars 1944. Micheline Charle resta une militant active à la Libération. Militant du Front national et l’UFF, elle siégea au Comité de libération de Fontenay-sous-Bois et devint adjointe communiste au maire dans la première municipalité. Elle travailla dans divers syndicats : métallurgie, mines, cuirs-et-peaux.
Micheline Charle quitta le Parti communiste en 1950. Elle resta à Fontenay jusqu’à sa mort en 1987.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article188547, notice CHARLE Micheline [née PÉRELSTEIN] par Claude Pennetier, version mise en ligne le 11 janvier 2017, dernière modification le 27 octobre 2020.

Par Claude Pennetier

Micheline Pérelstein épouse Charle, sa fille Annette, et son frère Adolphe Pérelstein*
Micheline Pérelstein épouse Charle, sa fille Annette, et son frère Adolphe Pérelstein*
Micheline, Gaston Charle, leur fille Annette, la grand mère Bassia-Enta Pérelstein

SOURCE : Renseignements communiqués en janvier 2017 par sa fille Annette Bouton Charle.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément