CASA Joseph

Par Jean-Pierre Besse, Claude Pennetier

Né le 19 mai 1933 à Marseille (Bouches-du-Rhône) ; inspecteur des PTT ; militant communiste des Basses-Alpes [Alpes-de-Haute-Provence].

Fils de François Casa, (Mers El Kébir 1909-Manosque 1976), ouvrier maçon,, agent SNCF révoqué en 1940 comme militant CGT et communiste, et de Dolorès Diaz (Pechina Espagne 1914-Saint-Tulle 2007) militante communiste, Joseph Casa se maria avec Colette Roche, infirmière psychiatrique qui fut militante de la CGT à l’hôpital de Sainte-Egrève et conseillère municipales communiste de Sainte-Tulle.
Joseph Casa avait fait ses études primaires et secondaires à Avignon et à Marseille. Il obtint le bac technique.
Il adhéra au Parti communiste en 1950 et accéda au bureau fédéral des Basses-Alpes en 1962 et y siégeait toujours en 1968. Il suivit une école centrale d’un mois à Choisy-le-Roi en 1961.
Secrétaire de la section de Manosque durant toutes les années 1960, il militait aussi à l’association des parents d’élèves.
Dés son premier poste aux PTT de Grenoble, il prit contact avec Maurice Raby et adhéra à la CGT. Mais il fut surtout un militant politique.
Devenu chef de centre, il anima pour la CGT la bataille des chef de centre de 1977 à sa retraite en 1993.

Sa fille Marianne Casa, fut secrétaire générale CGT PTT puis FASP des Alpes-de-Hautes Provance de 1990 à 2006.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article18862, notice CASA Joseph par Jean-Pierre Besse, Claude Pennetier, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 28 mars 2018.

Par Jean-Pierre Besse, Claude Pennetier

SOURCES : Arch. comité national du PCF. — IHS CGT de la FASP.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément