KIC Joseph

Par Daniel Grason

Né le 19 mars 1898 à Zabreele (Tchécoslovaquie) ; mineur de charbon ; volontaire en Espagne républicaine ; interné.

Fils d’Anton et d’Anna, née Cervenkova, Joseph Kic vivait à Méricourt arrondissement d’Arras (Pas-de-Calais). Il savait lire et écrire le français, exerçait le métier de mineur. Veuf, il s’engagea dans les Brigades internationales, combattit dans la 129e Brigade du bataillon divisionnaire de la 45e Division composée d’espagnols, tchécoslovaques ; bulgares, yougoslaves et albanais.
Après le retrait des Brigades internationales en novembre 1938, les combattants furent internés à Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Atlantiques), puis au camp de Gurs début 1939 dans les Basses-Pyrénées (Pyrénées-Atlantiques). Josef Kic était dans l’îlot H baraque 7, il demanda à l’administration du camp à rejoindre son domicile. Le 22 juin 1939 le préfet l’autorisa à quitter le camp, il partit pour Méricourt deux jours plus tard.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article188650, notice KIC Joseph par Daniel Grason, version mise en ligne le 14 janvier 2017, dernière modification le 14 janvier 2017.

Par Daniel Grason

SOURCE : AN F/7/14730.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément