CASALOT Jean-Baptiste

Par Alain Dalançon

Né le 10 septembre 1910 à Orion (Basses-Pyrénées/Atlantiques), mort le 22 décembre 1988 à Pessac (Gironde) ; professeur ; militant syndicaliste du SNEPS puis du SNCM dans les Basses-Pyrénées [Pyrénées-Atlantiques].

Jean-Baptiste Casalot était titulaire du brevet supérieur et instituteur quand il fut nommé maître interne à l’École nationale professionnelle de Tarbes (Hautes-Pyrénées) en 1930. La même année, il intégra l’École normale supérieure primaire de Saint-Cloud, section sciences, et obtint la 2e partie du professorat en mathématiques dans les EPS et les ENI en 1933.

Il devint professeur de sciences à l’école primaire supérieure de garçons d’Orthez (Basses-Pyrénées) et était secrétaire départemental du Syndicat national des EPS à partir de 1937. Au congrès national de 1938, il souhaita la collaboration étroite avec les autres syndicats du second degré de la Fédération générale de l’enseignement (CGT). Il se maria le 21 juillet 1938 à Geüs d’Oloron (Basses-Pyrénées) avec Germaine Magré, institutrice, fille d’infirmiers, militante syndicale du SNI.

À la Libération, il était toujours professeur dans le même établissement, devenu collège moderne, et restait secrétaire départemental des Basses-Pyrénées du Syndicat national des collèges modernes.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article18869, notice CASALOT Jean-Baptiste par Alain Dalançon, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 28 novembre 2021.

Par Alain Dalançon

SOURCES : Archives IRHSES : annuaires de l’Éducation nationale, bulletins du SNEPS et du SNCM. — JO, décrets et lois du 7 décembre 1930. — Note de Jacques Girault.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément