AFFRET Louis

Par Michel Gorand

Né le 25 août 1923 à Maisonnais (Cher), mort à l’hôpital suite à des blessures, le 30 août 1944 à Issoudun (Indre) ; cultivateur ; résistant FFI.

Fils de Jean Affret et de Marie Céline Affret, son épouse. Louis Affret était célibataire, cultivateur domicilié à Maisonnais.
Engagé dans les Forces françaises de l’Intérieur (FFI), 3e compagnie du 1er bataillon Indre-Est, il fut blessé grièvement lors d’un accrochage avec une colonne de soldats allemands, transporté à l’hôpital d’Issoudun où il mourut le 30 août 1944 à 8h30 Faubourg de la Chapelle du Pont. Déclaration de décès le 30 août de Fernand Vuillard, 37 ans, économe des Hospices domicilié à l’hôpital, Faubourg de la Chapelle du Pont à Issoudun.
Reconnu « Mort pour la France », note du Secrétariat général des Anciens Combattants du 11 juillet 1945.
Son nom est inscrit sur la stèle érigée en 1944 au lieu-dit « Les Chapitres » sur le secteur de Levroux –Brion.

Le Poinçonnet (30 août 1944)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article188794, notice AFFRET Louis par Michel Gorand, version mise en ligne le 19 janvier 2017, dernière modification le 4 novembre 2020.

Par Michel Gorand

SOURCES : AVCC, Caen. — n° 220 du registre des décès d’Issoudun. — E Dervilliers et G. Langlois, 1er Bataillon groupe Indre Est des FFI, 1994. — ANACR Indre, Combats des maquisards Indre été 1944, 2012.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément