CASENOVA Albert, Jean

Par Jacques Girault

Né le 4 avril 1908 à Saillagouse (Pyrénées-Orientales), mort le 4 avril 1996 à Montpellier (Hérault) ; instituteur ; militant syndicaliste et mutualiste de l’Hérault.

Fils d’un futur ouvrier camionneur, Albert Casenova, élève de l’école primaire Arago à Sète (Hérault) puis du cours complémentaire Victor Hugo à Sète, entra à l’Ecole normale d’instituteurs de Montpellier (Hérault) en 1926. Il obtint le brevet supérieur et le brevet de maître de gymnastique. Instituteur stagiaire en 1928-1929, après le service militaire jusqu’en septembre 1930, il exerça successivement à La Boissière, à Tressan (1930-1934), à La Livinière (1934-1938). Il fut nommé directeur des écoles de Raffiés, puis de Mauguio. A partir d’octobre 1945, il dirigea l’école de garçons de Saint-Jean de Védas avec d’être nommé adjoint de l’école de la Maternité à Montpellier (1955-1956) puis, en octobre 1956 adjoint à l’école d’application à Montpellier.

Casenova fut élu membre du conseil syndical de la section de l’Hérault du Syndicat national des instituteurs, le 13 janvier 1938, avec 447 voix sur les 485 votants. Il s’était marié en décembre 1930 à Pézenas (Hérault) avec une institutrice, fille d’un comptable et d’une institutrice. Le couple eut une fille.

Captif en Allemagne pendant la guerre de 1940 à 1945, Casenova fut, par la suite, le correspondant départemental de la Mutuelle assurances automobiles des instituteurs de France, puis de la MAIF. Il prit sa retraite en 1963.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article18885, notice CASENOVA Albert, Jean par Jacques Girault, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 5 mai 2022.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Dép. Hérault, 474 W 3. — Presse syndicale.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément