LAUNAY Marcel

Par Michel Gorand

Né le 19 mai 1928 à Blois (Loir-et-Cher), exécuté sommairement le 5 août 1944 à Anjouin (Indre) ; cheminot ; FTP, FFI.

Marcel Launay, fils de Louis Launay et d’Émilienne Vavasseur, était domicilié à Chabris (Indre) ; il était cheminot.
Marcel Launay était engagé depuis le 4 août 1944 dans les Forces françaises de l’intérieur, compagnie 2221 du bataillon FTPF du « commandant Alex ».
Le 5 août 1944, un combat eut lieu durant plusieurs heures en fin d’après-midi à Anjouin au château de la Roche ; il opposa des éléments de la Gestapo de Châteauroux (Indre) et de la Luftwaffe à des maquisards de Dun-le-Poëlier (Indre) dont le campement était installé dans les bois derrière le château. Quatre jeunes maquisards Marcel Launay, René Métivier, Lucien Muller et Henri Sabard y perdirent la vie : blessés, ils furent achevés vers 20 h à coups de pieds et de crosses de fusil. Le plus jeune, Marcel Launay, avait tout juste 16 ans.
Le décès de Marcel Launay fut déclaré à Anjouin le 6 août 1944 par Arnaud Louis Sadrin, buraliste : sur le registre il est inscrit « inconnu » , et le nom est mentionné au crayon ; il n’y a pas d’acte de décès de Marcel Launay à Chabris.
Marcel Launay est inhumé à Chabris.
Marcel Launay fut reconnu Mort pour la France, il reçut la Médaille militaire et la Croix de guerre 1939-1945 avec palme, à titre posthume.
Son nom est inscrit sur la stèle érigée en 1996 sur la place du village de Dun-le-Poëlier.


Dun-le-Poëlier (Indre), 11 juin 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article188975, notice LAUNAY Marcel par Michel Gorand, version mise en ligne le 26 janvier 2017, dernière modification le 8 octobre 2021.

Par Michel Gorand

Sources : n° 10 du registre des décès d’Anjouin. — SHD Vincennes GR 16 P 341894 (nc). — MémorialGenWeb. — Site Internet Mémoire des Hommes. — ANACR Indre, Combats des maquisards Indre été 1944, 2012.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément