BELLAMY Frédéric, Louis

Par Gilles Pichavant

Né le 15 septembre 1884 à Graville (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) ; tourneur au Havre ; syndicaliste CGT des cheminots, révoqué en 1920.

Fils d’un ajusteur, et d’une mère sans profession, Frédéric Bellamy naquit le 15 septembre 1884 à Graville. Il entra le 30 octobre 1908, comme tourneur à la Compagnie de l’État de chemins de fer, aux ateliers de Dieppe. Il obtint sa mutation au Havre le 13 avril 1913. Il acquit la réputation d’être un assez bon ouvrier.

En 1920, propagandiste fervent, il distribuait à ses camarades de travail Le Cheminot de l’État, La Voie Ferrée, et La Vague. Il était membre de la commission exécutive du syndicat des cheminots du Havre. Il participa activement au déclenchement des deux grèves des chemins de fer dans les services du Havre, et fut révoqué le 16 mai 1920.

Il pourrait avoir été réintégré dans les chemins de fer de l’État, le 16 octobre 1924 (voir JO du 27 octobre 1924), mais sa fiche matricule ne le note pas.

Il s’était marié le 30 avril 1909 avec Suzanne Andrieu. En 1920 il habitait 12 route nationale à Graville. Il se remaria le 21 janvier 1944 au Havre avec Marie Henriette Paillot.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article189049, notice BELLAMY Frédéric, Louis par Gilles Pichavant, version mise en ligne le 28 janvier 2017, dernière modification le 29 janvier 2017.

Par Gilles Pichavant

SOURCES : Arch. Dép. de Seine-Maritime, cote 2Z76, registre matricule 2R3155. — Bibliothèque Nationale, site Gallica.fr, JO du 27 octobre 1924, année N°56, N°280, page 96622 — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément