PITON Aimé, Charles

Par Louis Botella, Claude Pennetier

Né le 25 juillet 1883 à Épinal (Vosges), mort le 24 mars 1925 à Paris ; tailleur d’habits et publiciste ; militant socialiste, député des Vosges.

Tailleur d’habits, Aimé Piton fut l’un des fondateurs en 1903 du premier groupe socialiste des Vosges. Lors des élections législatives 1906, il représenta la SFIO dans la première circonscription de Saint-Dié. Il obtint alors 569 voix. En 1910, il représenta son parti lors des élections législatives toujours dans la même circonscription (2.449 voix) et des élections cantonales à Gérardmer (638 voix).

En 1909, il figura parmi les fondateurs et les dirigeants du journal Le Peuple lorrain qui prit la suite de L’Ouvrier des Vosges. Il fut rédacteur en chef du Courrier des Vosges.

Il siégea au conseil municipal d’Épinal de 1912 à 1919 et ne se représenta pas. Il fut député socialiste des Vosges de 1919 à 1924.

Délégué des Vosges au congrès de Strasbourg (janvier 1920), il fut signataire de la lettre à la CAP contre la IIe Internationale, datée du 29 juillet 1920. Délégué au congrès de Tours (décembre 1920), il était porteur de la motion Blum.

Homme de presse, il fonda en 1923 les Vosges socialistes.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article189065, notice PITON Aimé, Charles par Louis Botella, Claude Pennetier, version mise en ligne le 29 janvier 2017, dernière modification le 31 mars 2021.

Par Louis Botella, Claude Pennetier

SOURCES : Hubert Rouger in Encyclopédie socialiste, syndicale et coopérative de l’Internationale ouvrière, Editions Aristide Quillet, Paris, 1913 et 1921 (BNF Gallica). — Le congrès de Tours, édition critique.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément