QUASTANA Ange, Marie.

Par Gilles Pichavant

Né le 1er mai 1884 à Albicetra (Corse, Corse-du-sud) ; mort le 30 mai 1915 à Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais) ; facteur de ville des PTT à Dieppe ; militant de l’AG des sous-agents ; mutualiste.

Après 5 années comme militaire, Ange Quastana fut nommé facteur des PTT à Caudebec-lès-Elbeuf en mars 1907, puis à comme facteur de ville à Dieppe en 1908.

Après les grèves de 1909, il devint secrétaire du groupe de Dieppe-Le-Tréport de l’Association Générale des sous-agents des PTT qui compta une trentaine d’adhérents en 1911, et une soixantaine d’adhérents en 1913. Mauduit* était le trésorier de ce groupe.

En septembre 1911, il polémiqua avec Georges Server*, militant de la section locale du syndicat des sous-agents, par articles de presses interposés. Le syndicat des sous-agents créé à l’issue de la grande grève de 1909 venait d’adhérer à la CGT (avril 1910). Ange Quastana combattit la tentative de créer un syndicat chez les facteurs, et défendit l’option associative permise par la loi 1901. Le syndicat National fit jeu égal avec l’AG des sous-agent lors des élections professionnelles de 1911, même si en province l’AG devança le syndicat.

Le 11 juillet 1912, ouvrant une réunion de la section locale de l’AG, tenue à la salle des conférences de la mairie de Dieppe, il assura le directeur, au nom des facteurs adhérents, « de leur respectueuse et sincère sympathie, et de leur attachement à leurs devoirs professionnels et à la République ». Constant*, le délégué du conseil d’administration de l’AG, après avoir fait l’historique de l’AG, fit « ressortir l’absolue nécessité, pour le bien du personnel lui-même, de rester avant tout des hommes disciplinés, de bons serviteurs de la République, respectueux des chefs et des règlements ».

Les 23, 24 et 25 mars 1914, Ange Quastana participa en tant que délégué au congrès de l’Association Nationale des sous-agents des Postes et télégraphes, qui se tint à Paris, Salle Japy.

Quastana était aussi le receveur de la section de Dieppe de la société de secours mutuel « prévoyance et solidarité des PTT ».

Mobilisé pendant la 1ère guerre mondiale, au 24e régiment d’infanterie, il mourut de ses blessures reçues le 25 mai, dans le hameau de La Targette, commune de Neuville-Saint-Vaast, lors d’un assaut particulièrement meurtrier sans préparation d’artillerie, où les vagues d’assaut débouchaient sur un terrain battu par les feux des mitrailleuses et de mousqueterie. 1 055 hommes et 30 officiers furent mis hors de combat.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article189175, notice QUASTANA Ange, Marie. par Gilles Pichavant, version mise en ligne le 2 février 2017, dernière modification le 3 février 2017.

Par Gilles Pichavant

SOURCES : La Vigie de Dieppe, le 29 septembre 1911, 19 juillet 1912, 11 octobre 1912, 20 mars 1914, 15 juin 1915 — Fiche matricule 9 num 45/103 . — Fonds ancien de Dieppe, liste électorale de 1911. — Georges Frischmann, Histoire de la Fédération CGT des PTT (1672-1946), réédité au Temps des Cerises, en 2011, et complété, par un tome 2, Histoire de la Fédération CGT des PTT (1945-1981), ouvrage collectif sous la direction de Serge Lottier, IHS-CGT-FAPT. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément