LAMIRAULT Roland, Ambroise

Par Michel Gorand

Né le 6 août 1902 à La Chapelle du Noyer (Eure-et-Loir), massacré le 28 août 1944 à Heugnes (Indre) ; manœuvre.

Fils de Désiré, Ambroise Lamirault et de Marie Thérèse, Léontine Baron, tous deux décédés ; Roland Lamirault était manœuvre, marié à Jeanne, Camille, Albertine Caumont et domicilié à La Chapelle du Noyer ; suite aux combats du 25 août à Écueillé , le Maire avait demandé des démineurs qui lui furent envoyés par la préfecture : Adam, Lamirault et Linarès ; le soir, au retour sur Châteauroux, leur camion fut attaqué par des soldats allemands au lieu-dit « La Butte », commune de Heugnes (Indre) : Roland Lamirault fut tué le 28 août 1944 « au champ d’honneur dans l’exercice de ses fonctions ». Déclaration de décès à Écueillé le 13 septembre de Gaston Caumont, beau-frère. « Mort pour la France », victime civile de la guerre, n°62898 du Secrétariat général des anciens combattants de mai 1945. Son nom est inscrit sur la plaque apposée sur le mur de la mairie d’Écueillé ainsi que sur la stèle érigée en 1946 au lieu-dit « la Butte », commune de Heugnes.


Écueillé , 25 août 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article189300, notice LAMIRAULT Roland, Ambroise par Michel Gorand, version mise en ligne le 5 février 2017, dernière modification le 5 février 2017.

Par Michel Gorand

SOURCES : n°38 du registre des décès d’Écueillé. — ANACR Indre, [Combats des maquisards Indre été 1944}, 2012.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément