ALEXIS Georges

Par Émeric Tellier

Né le 30 mai 1911 à Toulouse (Haute-Garonne), mort 2 avril 1945 à Buchenwald ; syndicaliste CGT de Toulouse.

Georges Alexis était chaudronnier à l’Office national industriel de l’azote (ONIA) à Toulouse et membre du syndicat CGT des produits chimiques.
Arrêté, il est déporté au camp de concentration de Buchenwald (Allemagne) où il décède le 2 avril 1945.
Marié, il était père d’un enfant.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article189323, notice ALEXIS Georges par Émeric Tellier, version mise en ligne le 5 février 2017, dernière modification le 5 février 2017.

Par Émeric Tellier

SOURCES : Arch. FNIC-CGT. — Base de données de la Fondation pour la mémoire de la déportation.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément