KIPPER Patrick [Dictionnaire des anarchistes]

Par Hugues Lenoir

Né le 17 août 1947 à Montfermeil (Seine-et-Oise, Seine-Saint-Denis) ; ouvrier puis agent artistique ; membre de la Fédération anarchiste ; syndicaliste CGT.

Patrick Kipper était le fils de Paul Kipper né à Château-Thierry en 1921, décédé à Villepinte en 1984, et d’Olivieri Nives née le 28 mai 1927, décédée le 23 février 2012 à Bondy. Son père exerçait l’activité de biffin et sa mère était culottière à domicile, tous deux sans engagement politique.
Père de deux enfants, il fut marié de 1966 à 1984 avec Monique Trassar responsable local du PSU à Sevran qui fut vendeuse, mécanographe et caissière.
Après son certificat d’études primaires, à partir de quatorze ans, il exerça de nombreux métiers : chauffeur-livreur, cariste, monteur en jouet (1961-1970), manœuvre en intérim (1970-1972).
En mai 1972, il fut engagé chez L’Oréal comme « serveur de commande ». Enfin il fut agent artistique de septembre 1993 à septembre 2007. Activité qu’il poursuit aujourd’hui à titre bénévole et militant. Depuis 1977, à titre professionnel ou militant, il a organisé 1700 concerts du bistrot à la scène nationale. Depuis 2013, il a coordonné des spectacles de chansons militantes à la librairie Publico.
Il fut membre du groupe de Sevran-Bondy de la Fédération anarchiste de 1977 à 1993 puis adhérent individuel durant plusieurs années. Il fut présent au gala de Brassens à la Mutualité puis il participa à l’organisation des galas de soutiens fédéraux avec Ferré à l’Espace Baltard et de Bernard Lavilliers à la porte de Pantin en soutien à la librairie Publico ainsi qu’à l’activité de Théâtre libertaire de Paris (TLP-Déjazet) de 1986 à 1992.
Chez L’Oréal de mai 1972 à juillet 1991, il milita à la CGT. Il fut délégué du personnel de 1973 à 1991, délégué syndical de 1981 à 1991, secrétaire du syndicat de la centrale d’expédition (1979-1991) et élu au Comité d’entreprise de 1977 à 1991 où durant cinq mandats, il fut chargé des affaires culturelles et de la création de la Bibliothèque du CE.
Il participa par ailleurs au début à l’aventure de Radio libertaire où il co-anima l’émission de « Bouche à orteil ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article189466, notice KIPPER Patrick [Dictionnaire des anarchistes] par Hugues Lenoir, version mise en ligne le 8 février 2017, dernière modification le 21 février 2017.

Par Hugues Lenoir

SOURCES : témoignage direct. — Paroles et Musiques, février 1989. — Je Chante magazine, n° 8, 2012).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément