VASSEL, dit GARNIER, dit FERNANDO Eugène

Par Pierre Baudrier

Opposant à Louis Napoléon Bonaparte.

Ex-sous-lieutenant au 9ème Hussards, déserteur pour échapper aux poursuites, statuaire, âgé de 27 ans en 1852, opposant au coup d’État, condamné à 2 ans de prison pour rébellion, transporté en Algérie à Douéra.
Très exalté, il répondit à un magistrat : « J’aime beaucoup ma mère, mais on menacerait de la fusiller sous mes yeux, que je ne me départirais pas de la ligne de conduite que je me suis fixée ».
En 1862 il était l’un des chefs dans l’affaire Vassel, Miot, Greppo et fut condamné à 3 ans d’emprisonnement et 5 ans de privation des droits civiques.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article189488, notice VASSEL, dit GARNIER, dit FERNANDO Eugène par Pierre Baudrier, version mise en ligne le 9 février 2017, dernière modification le 4 février 2020.

Par Pierre Baudrier

SOURCES : Base de données des Poursuivis après le coup d’État de décembre 1851 ; Le Temps, 8 juillet 1862. – Journal des débats politiques et littéraires, 19 juillet 1862 ; 19 décembre, p. 2, 2e col.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément