AMÉDÉE Jean

Par Émeric Tellier

Né le 4 mai 1926 à Paris (VIe arr.), mort en action le 31 juillet 1944, à Chaumard (Nièvre) ; résistant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Jean Amédée était salarié de la Société française des pétroles et proche du syndicat CGT des produits chimiques de Château-Chinon (Nièvre).
Membre des Forces Françaises de l’Intérieur (FFI), il fut tué au combat d’une rafale de FM, avec vingt et un autres maquisards dans la Forêt du Beau Vernois, au cours de l’attaque allemande contre le maquis de Chaumard (Nièvre) le 31 juillet 1944.
Il est inhumé dans le carré militaire du cimetière municipal de Château-Chinon. Son nom figure sur la plaque commémorative installée dans les locaux de la FNIC-CGT, à Montreuil (Seine-Saint-Denis), sur le monument aux morts, à Château-Chinon, la stèle du maquis de Chaumard, la stèle commémorative en bordure de la D 505 et la plaque commémorative dans l’église, à Chaumard (Nièvre)..
Le ministère des Anciens Combattants lui a attribué la mention « Mort pour la France ».
Il fut homologué comme soldat des Forces françaises de l’intérieur (FFI), dossiers GR 16 P 11004 et AC 21 P 7007 (non consultés).
Son nom figure sur le monument aux morts, sur la stèle du maquis de Chaumard, sur la stèle commémorative en bordure de la D 505 et sur la plaque commémorative dans l’église, à Chaumard (Nièvre).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article189563, notice AMÉDÉE Jean par Émeric Tellier, version mise en ligne le 11 février 2017, dernière modification le 15 juillet 2021.

Par Émeric Tellier

SOURCES : Arch. FNIC-CGT. — MémorialGenWeb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément