BAPTISTE Joseph

Par Lionel Fontaine

Né le 20 janvier 1914 à Niort (Deux-Sèvres), exécuté le 2 septembre 1944 à Lavilleneuve (Haute-Marne) ; manœuvre ; résistant.

Célibataire, Joseph Baptiste était domicilié à Bordeaux (Gironde). Résistant, interné, il fit partie du convoi de déportation- dit "Train fantôme" - formé dans la région de Toulouse (Haute-Garonne) le 2 juillet 1944, reconstitué à Bordeaux le 9 août puis parti de Sorgues (Vaucluse), le 18 août, à destination de Dachau. Joseph Baptiste s’évada de ce train en Haute-Marne, le soir du 25 août 1944. Selon le témoignage de l’abbé René Viry, cet évadé et quelques camarades se présentèrent le 26 août à Provenchères-sur-Meuse (Haute-Marne). Le curé témoigne : « Un jour, une unité ennemie, chargée de traquer les maquisards, cantonne à Provenchères et repère les allées et venues de deux évadés du train. Voyant une patrouille, les deux hommes se sauvent. L’un est tué sur le coup et sera enterré par moi à Lavilleneuve avec un grand concours de la population ». Il s’agissait de Joseph Baptiste, qui a été homologué Déporté interné résistant.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article189607, notice BAPTISTE Joseph par Lionel Fontaine, version mise en ligne le 12 février 2017, dernière modification le 6 avril 2017.

Par Lionel Fontaine

SOURCES : Arch. club Mémoires 52 - Bureau Résistance GR 16 P 30645

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément