GÉLÉE Henri, Victor, Eugène

Né le 11 juin 1873 à Dieppe (Seine-Inférieure, Seine-Maritime), mort le 4 décembre 1927 à Dieppe ; Docker, puis conducteur de grue ; syndicaliste CGTU ; communiste.

Né le 11 juin 1873 rue Guerrier, dans le faubourg maritime du Pollet, à Dieppe (Seine-Inférieure, Seine-Maritime), fils de Louis Alexandre Gelée, hameçonnier, et de Sophie Mareille, sans profession, Henri Gelée devint docker sur le port. Puis, il trouva à s’embaucher dans les services du port de la Chambre de commerce où il devint conducteur de grues.

Mobilisé le 14 août 1914 il fut envoyé au front, puis, le 19 août 1916, il fut affecté militaire au service du Port de Dieppe. Libéré en janvier 1919, il continua son activité comme ouvrier de la chambre de commerce.

En 1925, Henri Gelée fut candidat aux élections municipales à Dieppe, en 7e position sur la liste du Bloc ouvrier et Paysan présentée par le Parti communiste, dont Robert Arpajou était la tête de liste. Il obtint 323 voix.

Le 3 novembre 1897 à Dieppe, il s’était avec Mélanie Palfresne, qui mourut en le 3 septembre 1900. Il se remaria le 7 novembre 1901, Dieppe, avec Augustine Bouchard. Il mourut d’une embolie, le 4 décembre 1924, à l’âge de 54 ans.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article189636, notice GÉLÉE Henri, Victor, Eugène, version mise en ligne le 14 février 2017, dernière modification le 3 septembre 2020.

SOURCES : L’impartial de Dieppe, le 4 mai 1925. — La Vigie de Dieppe, 6 et 9 décembre 1927. — Arch.Dép. de Seine-Maritime, registre matricule 1R2913. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément