ABRIOUX-SERY Louis, Paterne

Par Jean-Luc Labbé

Ouvrier cantonnier né à Issoudun (Indre) en 1846, sympathisant du C.R.C. blanquiste.

En décembre 1883 à Issoudun, les socialistes révolutionnaires blanquistes constituèrent une « Ligue démocratique pour la revendication des franchises communales ». Il s’agissait de constituer des comités de quartier élus après convocation de l’ensemble des électeurs, en commençant par les quartiers populaires ; et cela dans la perspective des élections municipales de 1884. Le hameau de Chinault, sur la rive gauche de La Théols, fut convoqué à la mi-décembre 1883, immédiatement après la réunion du hameau de Saint-Denis, autre quartier populaire et vigneron d’Issoudun. Louis Abrioux fut élu assesseur au bureau (présidé par Arthur Guillaume), par acclamation des 80 personnes présentes. Un comité de quartier de 10 membres fut élu. Louis Abrioux en fit partie en recueillant 59 voix des 69 exprimés (voir Fénon Jean-Félix). Louis Abrioux était marié à Marie-Antoinette Sery, couturière.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article189653, notice ABRIOUX-SERY Louis, Paterne par Jean-Luc Labbé, version mise en ligne le 14 février 2017, dernière modification le 11 mars 2020.

Par Jean-Luc Labbé

Sources : L’Eclaireur du Berry, 13 décembre 1883 – Etat civil – Recensement 1886.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément