ADAM Henri

Par Jean-Luc Labbé

Né le 21 décembre 1874 à Déols (Indre) ; ouvrier-brasseur, coopérateur, syndicaliste CGT à Châteauroux-Déols (Indre) en 1913 et 1914.

Fils du vigneron André Adam et de la cigarière Marie Bernier, Henri Adam déclara l’emploi de journalier lors de son mariage en 1898 avec Juliette Delaveau, fille d’un journalier.
En 1913 et 1914 (au moins), Henri Adam était le trésorier de l’Union syndicale CGT des ouvriers brasseurs et parties similaires de Châteauroux. Son domicile se trouvait au Montet (Déols, Indre), dans le quartier où avait été construite l’usine de l’association ouvrière de production des brasseurs de bière et de limonade. Henri Adam habitait probablement dans les locaux de cette coopérative ouvrière de production qui avait été créée en 1904 suite à une grève dans l’usine Grillon, industriel brasseur à Châteauroux.
Appelé à la guerre en août 1914, Henri Adam fut réformé en août 1916 pour une tuberculose pulmonaire. En 1920, il était toujours en vie.
Henri Adam était le frère d’André, Jules Adam, syndicaliste CGT des employés communaux de Châteauroux et époux de Marie Juliette Péron, syndicaliste CGT à la manufacture des tabacs.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article189655, notice ADAM Henri par Jean-Luc Labbé, version mise en ligne le 13 mars 2017, dernière modification le 16 septembre 2022.

Par Jean-Luc Labbé

SOURCES : Arch. Dép. Indre, relevés des bureaux syndicaux et des coopératives. — État civil et recensement.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément