RABAN René

Par Jean-Paul Nicolas

Né le 16 août 1927 à Longchamp (Eure), fusillé par les Allemands en retraite le 24 août 1944 à Amfreville-sur-les-Monts (Eure) ; FFI tué à l’âge de dix-sept ans.

Le village d’Amfreville est situé rive droite de la Seine en amont de Rouen non loin de la colline dite Côte des Deux Amants. A la fin du mois d’août 1944 la Wehrmarcht, battue par les Alliés en Normandie connaissait toutes les difficultés pour traverser la Seine et se replier vers le nord-est. Dans la région, le débit de la Seine est plus modéré qu’en aval de Rouen et le fleuve, parsemé d’îles, se traversait plus facilement. Les troupes en retraite en profitaient donc pour passer de la rive droite à la rive gauche. Amfreville a donc été un lieu de passage obligé pour les soldats allemands en repli qui venaient de franchir la Seine.
C’est dans ces conditions que René Raban fut fusillé sur la place de la mairie du village. René Raban fut décoré et homologué FFI après la guerre. Les stèles dressées devant la Mairie indiquent que Alidor Cras considéré comme une victime civile fut également « fusillé sans motif » le même jour que René Raban.
Lieu d’exécution : Amfreville-sur-les-Monts (Eure)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article189685, notice RABAN René par Jean-Paul Nicolas, version mise en ligne le 15 février 2017, dernière modification le 6 avril 2018.

Par Jean-Paul Nicolas

SOURCES : Mémorial GenWeb. — Bureau Résistance du Service Historique SGA défense. — Enquête sur place et photos par Jean-Paul Nicolas.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément