BATAILLE Henri

Par Jean-Luc Labbé

Né le 26 novembre 1848 à Châteauroux (Indre) ; ouvrier maçon ; militant démocrate socialiste à Châteauroux (Indre) pendant la Commune ; condamné le 26 mai 1871 à 20 jours de prison.

Dans un rapport daté du 20 juillet 1871, le commissaire de police de Châteauroux citait Pilochéry (fils) et Bataille : Avec plusieurs autres "moins circonspects que leur chefs", ils avaient tenté de manifester à Châteauroux en criant "Vive la Commune", pendant la période insurrectionnelle.
Henri Bataille, alors âgé de 22 ans, était un ouvrier maçon, fils de l’ouvrier Pierre Bataille et de Anne-Madeleine Marteau et était marié avec Laurence-Louise Pilochery, la soeur de Léon Pilochéry lui aussi ouvrier maçon.
Les deux beaux-frères furent emprisonnés à Châteauroux le 19 mai 1871 et comparurent devant le juge une semaine plus tard. Inculpés pour insultes et outrages au commissaire de police (Henri Bataille aurait dit : "Je vous emm..., vous commissaire de police en chef, vous n’êtes que de la canaille"). Henri Bataille fut condamné à 20 jours de prison et Léon Pilochéry à 8 jours ainsi qu’au paiement des frais de justice (19,90 Francs).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article189736, notice BATAILLE Henri par Jean-Luc Labbé, version mise en ligne le 31 octobre 2017, dernière modification le 3 juin 2021.

Par Jean-Luc Labbé

SOURCES : Arch. Dép. Indre, M2633 et 3U art.659. - Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément