BREDELET Maurice, Gustave

Par Lionel Fontaine

Né le 10 février 1922 à Anrosey (Haute-Marne), exécuté sommairement le 29 septembre 1943 à Coiffy-le-Haut (Haute-Marne) ; résistant FFI.

Domicilié à Laferté-sur-Amance (Haute-Marne), Maurice Bredlelet occupait la fonction d’agent de liaison de Paul Carteron ("Max"), organisateur, en 1943, du secteur 426 du mouvement Ceux de la Résistance (CFLR). Ce secteur correspondait aux anciens cantons haut-marnais de Bourbonne-les-Bains, Laferté-sur-Amance, Montigny-le-Roi et Varennes-sur-Amance.
Le 29 septembre 1943, des agents de la Gestapo de Chaumont, accompagnés de l’interprète français Charles Sturm, firent irruption au domicile de Paul Carteron, à Coiffy-le-Haut. Recherché dans le cadre de l’enquête visant les organisateurs du maquis de Lamarche (Vosges), démantelé en juillet 1943, "Max" était venu embrasser son deuxième enfant né quelques jours plus tôt. Il put s’enfuir mais son agent de liaison, Maurice Bredelet, fut abattu. Un prisonnier russe évadé ayant rejoint la Résistance semble également avoir trouvé la mort lors de cette opération.
Maurice Bredelet a été homologué FFI. Son nom est inscrit sur le monument dédié aux morts du maquis de Varennes à Andilly-en-Bassigny.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article189877, notice BREDELET Maurice, Gustave par Lionel Fontaine, version mise en ligne le 27 février 2017, dernière modification le 11 janvier 2022.

Par Lionel Fontaine

SOURCES : La Haute-Marne dans la guerre 1939-1945 , Bureau Résistance GR 16 P 88725

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément