COQUARD Marcel, Aimé, Philomen

Par Louis Botella

Né le 6 juin 1928 à Villers-le-Lac (Doubs), mort le 15 juillet 1997 à Morteau (Doubs) ; ouvrier horloger ; syndicaliste CFTC du Doubs.

Fils de Marius Coquard, horloger, et de Marie Cécile Jeanbrun, sans profession, Marcel Coquard, de Villers-le-Lac, figura, au cours de l’automne 1951, parmi les membres de la délégation de la CFTC participant aux réunions de la commission paritaire de l’industrie horlogère.

Il était l’un des fondateurs, en 1963, de la MJC (Maison des jeunes et de la culture) de Villers-le-Lac.

Il exerçait également différents mandats ; conseiller municipal dans sa ville natale, membre du conseil d’administration d’une caisse de retraites complémentaires de l’industrie horlogère,..

Il était le frère de Robert Coquard et le cousin germain de Marie-Louise Chapot, tous deux militants de la CFTC dans cette profession.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article189925, notice COQUARD Marcel, Aimé, Philomen par Louis Botella, version mise en ligne le 26 février 2017, dernière modification le 12 mai 2020.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Dép. Doubs, 7 J 18 (Arch. Union régionale CFTC Franche-Comté). — Informations transmises en avril et en mai 2020 par Fabienne Coquard, nièce de Marcel Coquard.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément