DESMULES Camille

Par Gilles Pichavant

En 1906, Camille Desmules était le trésorier du syndicat de la métallurgie de Denain. A la veille du 1er mai, il subit une perquisition à son domicile, en même temps que Pierre Coupez, le secrétaire du syndicat, Hippolyte Cérézo, mineur, et son frère Roland Cérézo, délégué mineur, Casimir Deferrez, aussi délégué mineur. Ils étaient tous membres du Comité de grève de Denain, et la police cherchait à étayer un soupçon de menées anarchistes réprimées par la loi, chose qui aurait permis leur arrestation, mais ils ne furent pas arrêtés.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article189947, notice DESMULES Camille par Gilles Pichavant, version mise en ligne le 26 février 2017, dernière modification le 3 septembre 2020.

Par Gilles Pichavant

SOURCES : — Le Figaro, du 28 avril 1906

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément