GABEL Auguste

Par Dominique Tantin

Né le 26 novembre 1919 à Muchhausen (Bas-Rhin), mort en action le 7 août 1944 au lieu-dit Les Ramades, sur la commune de Blond (Haute-Vienne) ; résistant FTPF.

Auguste Babel, réfugié alsacien, était domicilié dans la commune de Mortemart (Haute-Vienne).
Il trouva la mort lors de l’attaque du maquis des Monts de Blond (6 compagnies FTPF) par les Allemands le 7 août 1944, au lieu-dit Les Ramades, sur la commune de Blond.
Il obtint la mention Mort pour la France. Son nom est inscrit sur les monuments commémoratifs érigés à Blond et à Limoges (Jardin d’Orsay), et sur le monument aux Morts de sa commune natale.
Biographie en attente du dossier du Service historique de la Défense (DAVCC, Caen).
Si vous possédez des documents et des informations sur ce résistant, merci de prendre contact avec le Maitron des Fusillés.
Voir Blond et ses environs (7 août 1944)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article189958, notice GABEL Auguste par Dominique Tantin, version mise en ligne le 26 février 2017, dernière modification le 28 août 2017.

Par Dominique Tantin

SOURCES : MémorialGenWeb. — Mémoire des hommes. — Wikipédia.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément