MORIN Fernand

Par Lionel Fontaine

Né vers 1896, massacré par représailles le 24 août 1944 à Châteauvillain (Haute-Marne) ; huissier et greffier de paix.

Marié, père de quatre enfants, Fernand Morin (parfois prénommé Henri selon les sources) essayait, le 24 août 1944, de consolider la porte de son domicile de Châteauvillain (Haute-Marne), après avoir entendu des coups de feu dans le bourg, lorsqu’il a été abattu par des soldats allemands. Il était âgé de 58 ans.
Le nom de Fernand Morin est inscrit sur le monument dédié aux victimes du massacre de Châteauvillain.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article190067, notice MORIN Fernand par Lionel Fontaine, version mise en ligne le 3 mars 2017, dernière modification le 3 mars 2017.

Par Lionel Fontaine

SOURCES : Témoignage de Micheline Mullot, in La Haute-Marne dans la guerre 1939-1945 - Ville de Châteauvillain, 24 août 1944, 24 août 2014 - Mémorial GenWeb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément