BERNARD Joseph, Jean

Par Annie Pennetier, Jean-Luc Marquer

Né le 24 juillet 1875 à La Roche-de-Glun (Drôme), sommairement exécuté le 26 novembre 1943 à Grenoble (Isère) ; agent d’assurances ; résistant de l’Armée Secrète.

Joseph, Jean Bernard était le fils de Joseph, Éloi et de Joséphine Ballin.
Il fit son service militaire au 8ème régiment de Dragons, basé à Vienne (Isère), du 16 novembre 1896 au 20 septembre 1899.
Il signa un engagement dans la Gendarmerie, devint élève gendarme à cheval de la compagnie de l’Isère le 5 avril 1900.
Il épousa Louise, Henriette, Marie Pignat, le 24 juillet 1901 à Notre-Dame-de-Mésage (Isère).
Promu brigadier à cheval le 20 juin 1909, il quitta la Gendarmerie le 1er avril 1912.
Il fut mobilisé comme brigadier à pied en 1914 et affecté à la surveillance de la frontière avec la Suisse.
En 1916, à Machilly (Haute-Savoie), il fit une chute à bicyclette qui provoqua plusieurs blessures sérieuses.
Rendu à la vie civile, il s’installa avec sa famille à Grenoble à partir de 1919.
Il était agent d’assurances et était domicilié 2 Place Vaucanson à Grenoble (Isère) où habitaient sa fille, son gendre et son petit-fils.
À la suite des grandes manifestations patriotiques du 11 novembre 1943 et l’explosion du dépôt de munitions du parc de l’artillerie, la répression allemande et milicienne se déchaîna, multipliant les massacres de rue et décapitant les réseaux.
Résistant de l’Armée secrète, Joseph Bernard fut abattu à son domicile de plusieurs coups de feu tiré par des agents de la Gestapo et de la Milice le 26 novembre 1943, vers 18h30, lors de la "Saint-Barthélémy grenobloise".
Sur place, la police retrouva une carte de visite sur laquelle était écrit à l’encre rouge : « LES VISITEURS DU SOIR M.N.A.T. »
Joseph Bernard fut enterré au cimetière Saint-Roch à Grenoble (Carré 2, rang 4).
Son nom est gravé sur le Mur des martyrs de la Résistance, à Grenoble (20 noms) et sur le monument aux victimes de la Saint-Barthélémy de la Résistance grenobloise.


Voir : Grenoble (Isère), 25 au 29 novembre 1943, la Saint-Barthélémy grenobloise

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article190147, notice BERNARD Joseph, Jean par Annie Pennetier, Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 5 mars 2017, dernière modification le 25 avril 2021.

Par Annie Pennetier, Jean-Luc Marquer

SOURCES : Arch.dép. de l’Isère, Mémorial de l’oppression, 31 juillet 1945 . Arch. dép. Rhône et Métropole, Mémorial de l’Oppression 3808 W 499 — Arch. dép. Drôme, RMM, 1 R 176, p. 465 et 466 — AVCC Caen, AC 21 P 20772 (à consulter) — Mémoire des hommes — MémorialGenweb — État civil

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément